lolilol
 

Partagez | 
 

 ryuusei boy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 108
Date d'inscription : 26/11/2011


Voir le profil de l'utilisateur http://whatamidoing.forumgratuit.org
avatar

Toxy

« rain rain go away »
MessageSujet: ryuusei boy   Lun 1 Avr - 21:56




ryuku e. hitori


dossier scolaire

nom : hitori
prénoms : ryuku, evans
date et lieu de naissance : 31/12/XXXX à ôsaka, japon
nationalité : anglo-japonais
parcours scolaire : déscolarisé de ses 7 ans à ses 14 ans mais est resté au niveau en apprenant seul ; arrivé à infinite world l'année de ses 14 ans ; actuellement en 2e année de lycée

un élève intelligent avec un bon esprit de synthèse et un raisonnement logique bien rodé, très rapide à résoudre ou contourner les problèmes. des notes bonnes voire excellentes dans presque toutes les matières (surtout en maths, physique-chimie, anglais et musique) mais des résultats relativement irréguliers en économie. ne parle pas et ne fait rien de répréhensible en cours mais est régulièrement absent ou en retard. à noter qu'il ne vient jamais en cours d'arts plastiques ni de sport (dispensé) mais qu'il est toujours là en cours de musique et de mathématiques. même s'il fait et rend rarement ses devoirs, il est présent aux devoirs surveillés et aux examens trimestriels. régulièrement collé en raison de ses absences mais ne vient pas en colle.
dossier médical

taille : 1m68
poids : 50 kg
groupe sanguin : O -
drogues consommées ? il fume assez régulièrement mais ne touche ni aux stupéfiants ni à l'alcool
problèmes de santé ? souffre de tachycardie ventriculaire (battements accélérés et parfois irréguliers de la partie inférieure du muscle cardiaque) à l'origine de dyspnée et d'anémie chronique. consommait des médicaments bêtabloquants (réduction de la quantité d'oxygène nécessaire au coeur en ralentissant le rythme cardiaque et en diminuant la pression artérielle) mais sa condition empire peu à peu. une insuffisance cardiaque a été confirmée, d'où son sous-poids important. des pertes de connaissance ou une mort subite sont possibles, voire probables.
profil psychologique : extrêmement agressif et toujours sur la défensive avec les adultes, ne respecte pas leur autorité, ne répond pas ou contourne les questions qui le concernent. désespérément mutique si on insiste trop. peut se comporter de façon extrêmement cruelle et meurtrière si on titille la bonne corde. émotionnellement et psychologiquement instable, incapable de se maîtriser dans ses accès de colère.


capricorn 16 ans sexualité indéterminée
participe à la battle avec un cran d'arrêt

and after watching your smile
i'd wilt away alone, just quietly

Alone in the darkness, I found out the meaning of your tears   ★ Ryu est glacial mais passionné. Ryu est distant mais plus à ta portée que tu ne le penses. Ryu est logique mais ses actions ne le sont pas. Ryu est un connard, mais il est gentil. Ryu est un je-m'en-foutiste mais il est prévenant. Ryu est insensible mais il est empathique. Ryu est aveugle mais il est observateur. Ryu est une grande gueule mais il a peur de dire ce qu'il pense vraiment. Ryu t'engueule mais il t'envie. Ryu veut te tuer mais refuses que tu meures. Ryu est égoïste mais il pense toujours aux autres avant lui-même. Ryu veut mourir mais il veut vivre. Ryu est fort mais avant cela, il est faible. Ryu ne t'écoute jamais mais il pèse chacun de tes mots. Ryu ne t'aide jamais mais il est toujours là pour toi. Ryu t'envoie chier mais il veut que tu restes. Ryu ne lève jamais le petit doigt pour toi mais il se sacrifierait pour toi sans hésiter. Ryu hurle mais en réalité, il se tait. Ryu te déteste, mais il t'aime. Ryu n'est qu'un menteur qui ne sait plus dire la vérité, un tricheur qui se cache derrière un masque. Parce que Ryu ne fait confiance à personne. Parce que Ryu ne veut pas te donner de quoi le détruire définitivement. Parce que Ryu ne te donnera jamais la clé de son coeur pour que tu le réduises en miettes. Parce que Ryu a peur d'avoir mal à cause de toi.





Random facts

▬ Son prénom s’écrit avec les kanji de "dragon" et de "tuer" et il l’aime paaaas. Son nom de famille se prononce comme le mot "seul" mais s’écrit avec les kanji de "feu" et "oiseau". SCREW THE RULES.
▬ Ses yeux auraient été noisette s’ils avaient pas un défaut de pigmentation qui leur donnent cet aspect plus ambré.
▬ Il est tellement maigre que quand tu mets les mains sur ses hanches, tu sens direct les os du bassin même à travers son jean.
▬ Il compte actuellement une bonne dizaine de cicatrices qui ne s'effaceront pas avec le temps : la première traverse verticalement son torse depuis un peu au dessus du sternum jusqu'à la fin de la cage thoracique (vestige de sa première opération), la deuxième est située un peu en dessous du creux du coude gauche (intraveineuse), 3 autres marquent parallèlement son flanc droit au niveau des dernières côtes (depuis son altercation avec son guide Megan) et enfin plusieurs autres au niveau du cou qu'il s'est infligé lui-même un jour où il avait complètement disjoncté (c'est d'ailleurs pour ça que maintenant, il porte une écharpe même à l'intérieur en été, pour pas qu'on lui pose de questions).
▬ Son dessert préféré est le fondant au chocolat. (tout le monde s’en fout, mais j’aime bien parler des plats préférés des gens)
▬ On dirait pas, mais en vrai, il est plutôt friqué. (mais c’est un gros radin)
▬ A l’accent du Kansai mais te frappe si tu lui fais une remarque dessus.
▬ Est un pur british. Donc il écrit “colour” et pas “color”. “behaviour” et pas “behavior”.
▬ Est la preuve vivante que la loi de Murphy EXISTE.
▬ Est gaucher.
▬ A le tic de faire tourner quelque chose entre ses doigts (stylo, cigarette, etc.) quand il réfléchit.
▬ Est claustrophobe mais n’aime pas sortir parce que “Y A DES GENS DEHORS”.
▬ Est toujours en retard parce que quand son portable sonne le matin pour le réveiller, il snooze jusqu’à l’heure suivante.
▬ N'a aucune notion du temps.
▬ Se ramène en cours uniquement avec des feuilles volantes et quelques stylos mais se trimballe constamment avec de quoi grignoter, deux-trois mangas, son iPod, son casque (ou ses écouteurs, ça dépend des jours), ses médocs et son cran d’arrêt.
▬ Quand on parle relations interpersonnelles, il a le niveau d’un gosse de 4 ans, mais quand on parle maths, on dirait qu’il a bac +5.
▬ Frappe Ace ou Shin au moins une fois par jour.
▬ Gueule sur Hakai parce qu’il est trop grand au moins une fois par jour.
▬ Tient super mal l’alcool, un verre suffit à l’assommer. Parle dans son sommeil quand il est bourré.
▬ Est un geek et un otaku qui s'assume complètement.
▬ S'il avait un anime-manga crush, ça serait Ayano Tateyama du Kagerou Project.
▬ Est super bordélique mais arrive quand même à s'y retrouver.
▬ Déteste être pris de haut à cause de sa taille. Ce qui arrive malheureusement très souvent.
▬ Quand il aime quelqu'un, il a un penchant prononcé pour l'atélophobie, soit la peur de ne pas être assez bien.
▬ Est persuadé que 95% du pensionnat est constitué de crétins profonds et n'en démordra jamais.
▬ Les boîtes à musique lui donnent envie de pleurer. True story. Parce que ça lui rappelle quelqu'un qu'il a tué.
▬ Il sait cuisiner. Parce qu'en fait, il aime bien manger et donc il a appris à faire sa bouffe soi-même pour être sûr de pouvoir consommer quelque chose de comestible.





Revenir en haut Aller en bas
Messages : 108
Date d'inscription : 26/11/2011


Voir le profil de l'utilisateur http://whatamidoing.forumgratuit.org
avatar

Toxy

« rain rain go away »
MessageSujet: Re: ryuusei boy   Jeu 11 Avr - 22:24




relationships


if it’s a dream, then please don’t let me wake up

yukari a. shûzen
15 ans ; libra
the moon ▲ Yukari et Ryu, c'est un flou artistique pour ce dernier. Il ne sait pas réellement s'il existe ne serait-ce qu'un mot pour qualifier leur relation. C'est un peu de l'amitié, un peu de l'affection fraternelle et ... un peu d'autre chose qu'il ne saurait pas définir. Yukari, c'est une des personnes avec lesquelles il se sent le plus à l'aise. Quand elle est là, les mots viennent plus facilement, les pensées prennent forme plus facilement. En plus de ça, ils partagent un certain nombre de centres d'intérêt, s'entendent plutôt bien - enfin, aussi bien que Ryu puisse s'entendre avec quelqu'un, ce qui est déjà beaucoup en soi -.
Mais encore plus que ça, Yukari a été la première à lui tendre réellement la main. La première à chercher à comprendre. Les autres ne se posent pas de questions sur son attitude. Pour eux, il est comme ça et puis c'est tout, personne ne se demande ce qui lui est réellement arrivé pour qu'il voie le monde comme ça. Mais Yukari, si. Il aura beau prétendre qu'il trouve ça chiant, en réalité, du fond du coeur, il lui en est reconnaissant. Qu'elle cherche à savoir lui est déjà amplement suffisant. Elle n'a pas vraiment besoin de comprendre, même si ça le soulagerait. Pourtant, il n'arrive toujours à lui dire la vérité sur sa condition. Même s'il sent, même s'il sait qu'elle, elle ne le laissera pas tomber à cause de Ça. Mais un jour peut-être, il y arrivera. Il lui doit bien ça. A elle, qui lui a donné un peu de sa lumière. A elle, qui lui a donné l'impression qu'il existait encore un chemin sur lequel il pouvait marcher, sans se perdre.
C'est pour ça que pour Ryu, Yukari est la lune. La lune, qui déverse sa lumière pâle sur le monde, doucement, silencieusement, sans que personne ne la voie, sans que personne ne le sache. Parce que la lune éclaire si doucement, comme si elle avait peur de briser les humains avec trop de clarté. La lune, elle est réconfortante, rassurante ... La lune, c'est son guide.
shin l. jeevas
17 ans ; leo
the sun ▲Si Yukari est la lune, alors Shin est le soleil. Si la lune est rafraîchissante, rassurante, protectrice, le soleil est brûlant, sinistre, destructeur. Cela semble paradoxal, d'autant plus que la figure solaire est généralement vue comme positive. Mais pas aux yeux de Ryu. Pour lui, le soleil est particulièrement lié à Shin, parce qu'ils présentent cette même dualité. Il aime sa lumière autant qu'il la hait. Parce que c'est ça, sa relation avec Shin. L'amour est tellement entremêlé à la haine qu'il ne sait même plus ce qu'il ressent réellement.
De base, Shin avait ce caractère qui l'insupportait. Il le trouvait stupide - et c'est encore le cas -, agaçant, trop ceci, pas assez cela, il lui trouvait autant de défauts que l'opinion publique lui trouvait de qualités. Et c'est ce qui l'a perdu. Parce qu'il était si persuadé de ne pas le supporter, lui et ses sourires, lui et sa joie de vivre, lui et sa lumière, qu'il en a oublié de se méfier de lui. Et avant qu'il ne s'en rende compte, cette chose qu'il gardait si jalousement, cette chose autour de laquelle il avait érigé des remparts, autour de laquelle il avait planté ces épines verbales acérées, elle avait disparu. Volée, envolée. Si facilement. C'était si simple qu'il en a envie de pleurer, maintenant.
Parce que vous pourrez toujours comparer, mais l'amour que Ryu porte à Shin est tout sauf sain, tant il est teinté de la haine qu'il lui voue en même temps. Il l'aime passionnément, à la folie, à en oublier de respirer, à en crever. Mais il le hait, si vulnérable qu'il est en face de lui, si fragile qu'un mot pourrait le briser. Une phrase. Une simple phrase. Cette phrase, cette réalité, celle à laquelle il devra faire face s'il décide un jour d'avouer ça : Shin ne l'aime pas. Ne l'a jamais aimé. Ne l'aimera jamais. Mais ce n'est pas son intention du tout, de se confesser. Oh non. Il lui a déjà donné déjà trop d'outils pour le briser. Il n'a pas besoin d'autre chose. Il tente juste d’oublier. Oublier, oublier, oublier.
Et il pensait que c'était fini, le jour où Shin est "mort". Il se sentait tellement ... tellement dégoûtant, exécrable à en être presque soulagé qu'il ne soit plus là. Quel genre de monstre était-il pour penser ça ... Mais Shin est revenu. Comme le soleil qui se couche une nuit et revient le lendemain ... Et avec lui revient la douleur, plus forte, plus aliénante ... marquée de cette folie dans laquelle il pourrait bien basculer.
hakai n. ongakû
17 ans ; taurus
orion▲ Hakai, c'est ... presque son meilleur ami. Oui, c'est possible. Disons que Ryu n'a pas tellement de difficultés à le comprendre - comparé aux autres, où il est en mode "WTF, DAT LOGIC." tout le temps - et qu'il apprécie sa compagnie. Pourtant, ils ne savent pas tellement grand-chose l'un de l'autre, même si Ryu se doute quelque part que sa vie passée n'a pas forcément dû être facile pour qu'il n'y fasse jamais allusion. Sinon, ils s'entendent presque bien - 50% de leurs conversations = Ryu qui râle sur Hakai qui est dix fois trop grand d'après lui -, jouent dans le même groupe, partagent la même chambre - tu le seeeeens, le cocktail explosif tous les matins, hein -, sont un peu - un tooooout petit peu - antipathiques tous les deux, tout ça tout ça. Au fond, Ryu l'admirait un peu, tout en l'enviant. Là où son corps n'était qu'une épave qui se vidait de toute vie lentement, coulant tout doucement vers le fond de la mer, Hakai, lui, était bien portant et plus encore. Là où Ryu avait l'air si fragile, si simple à ébranler et à briser, Hakai, lui, avait l'air bien plus fort, bien plus solide.
Et pourtant, cette certitude s'en est allée après la mort de Shin. Mais elle en a fait émerger une autre : celle que Hakai et Shin étaient bien plus liés que tout ce qu'il aurait pu imaginer. Une nouvelle fois, cette envie était venue étreindre ses entrailles, brûler son coeur et ses poumons. Mais il n'avait pas le droit. Pas le droit de laisser ça prendre le dessus. Ce qu'il devait, c'était jouer son rôle. Rester droit, tenir debout quand les autres s'effondraient et essayer de les aider. Même si ça fait mal, si mal, si mal, de savoir. De savoir, d'être certain que jamais, jamais, jamais, jamais Shin n'aurait pu le regarder.
Mais Hakai, c'est Orion dans la tête de Ryu. Orion, la constellation du Chasseur, la constellation guerrière, la constellation d'un être qui était fort et admiré. La constellation d'un être dont la mort a été ordonnée par Apollon, par le Soleil en personne. La constellation de Hakai, détruit par la mort de Shin.
piper t. oswald
17 ans ; capricorn
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua. Ut enim ad minim veniam, quis nostrud exercitation ullamco laboris nisi ut aliquip ex ea commodo consequat. Duis aute irure dolor in reprehenderit in voluptate velit esse cillum dolore eu fugiat nulla pariatur. Excepteur sint occaecat cupidatat non proident, sunt in culpa qui officia deserunt mollit anim id est laborum.
e. arwen aldarión
15 ans ; aries
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua. Ut enim ad minim veniam, quis nostrud exercitation ullamco laboris nisi ut aliquip ex ea commodo consequat. Duis aute irure dolor in reprehenderit in voluptate velit esse cillum dolore eu fugiat nulla pariatur. Excepteur sint occaecat cupidatat non proident, sunt in culpa qui officia deserunt mollit anim id est laborum.





Revenir en haut Aller en bas
Messages : 108
Date d'inscription : 26/11/2011


Voir le profil de l'utilisateur http://whatamidoing.forumgratuit.org
avatar

Toxy

« rain rain go away »
MessageSujet: Re: ryuusei boy   Sam 27 Avr - 22:28

Scolarité, scolarité, scolarité :

Japonais : 85 ~ 88/100 ; culture littéraire étendue ; bon esprit d'analyse mais est parfois trop synthétique dans ses explications.
Mathématiques : 95 ~ 100/100 ; plus faible en géométrie qu'en algèbre où il excelle particulièrement ; toujours très rigoureux dans ses démonstrations.
Anglais : 95 ~ 98/100 ; des facilités mais tendance à "manger" des syllabes (ce qui n'est pas recevable en contexte scolaire, c'est con "8D).
Physique-chimie : 90 ~ 95/100 ; plus de facilités en chimie ; s'adapte très vite et rapide à trouver son rythme en TP.
Biologie : 81 ~ 84/100 ; parfois trop rapide dans ses explications.
Histoire-géographie : 80 ~ 85/100 ; connaissances historiques précises mais faiblesses en géographie, notamment en ce qui concerne les économies, flux humains, capitaux ou commerciaux dans le monde.
Economie : 60 ~ 65/100 ; résultats irréguliers ; notions de base assimilées mais a du mal à les utiliser.
Philosophie : 75 ~ 80/100 ; bonnes connaissances mais trop synthétique dans la rédaction.
Sport : dispensé.
Arts plastiques : Ne vient jamais en cours.
Musique : 85 ~ 90/100 ; culture musicale étendue mais notes fluctuantes selon l'intérêt porté à l'oeuvre étudiée ; excellente oreille mais ne se manifeste jamais même s'il a la réponse.

En fait, il a un esprit très cartésien, du style a + b = c et si t'as pas capté ce qui se passe entre, t'es teubé. Parce qu'il a tellement de facilités que parfois, il oublie que tout le monde n'en a pas, donc il coupe assez souvent ses explications en pensant que son lecteur comprendra directement son raisonnement.

Ses connaissances dans les différentes matières viennent du fait qu'il a été hikikomori (presque involontairement) pendant une certaine période. Durant laquelle il a beaucoup lu, une des seules activités qui lui étaient autorisées, d'où sa culture littéraire et scientifique étendue. De même, la musique était une autre activité qui lui était permise et son père en écoutait beaucoup lorsqu'il travaillait, ce qui lui a permis de développer à la fois son oreille et ses connaissances.

Ne participe jamais en cours, sauf quand on l'interroge directement. Préfère regarder par la fenêtre (quand il est assis à côté) ou fixer un point du tableau plutôt que de regarder directement le prof, ce qui donne souvent l'impression qu'il n'écoute pas, alors qu'en réalité, si. Prend des notes très "télégramme" et dessine des partitions sur ses cahiers. Ne se mêle pas aux autres pendant les pauses.

A l'agaçante habitude de parler tout seul silencieusement en exam pour mieux se concentrer. Pendant les DS, passe toujours un cinquième du temps à lire le sujet en entier et aligner ses connaissances au brouillon avant de se lancer. S'arrête rarement une fois qu'il a commencé. Difficile de perturber sa concentration.

Malgré ses incapacités à se souvenir de ce qu'il faisait il y a 5 minutes, a une très bonne mémoire, que ce soit au niveau de la précision ou de la vitesse, ce qui lui permet d'avoir toujours d'excellentes notes (SAUF EN ECO) une fois couplé à son esprit de synthèse. En réalité, il révise la veille ou l'avant-veille des examens, sauf certaines matières où il arrive en touriste complet. A le défaut de ne pas faire d'effort quand il n'aime pas ou ne comprend pas ou quand ça l'intéresse pas. Ecrit toujours au critérium ou au stylo-bille. Etant gaucher avec une écriture assez petite et fine, il ne peut pas utiliser de plume sans rendre de torchon (ou sans se retrouver avec une main toute bleue à la fin de l'épreuve). Est le genre à parfois justifier ses réponses avec un schéma alors que ce n'était pas particulièrement spécifié.



Façon de parler, tout ça :

Utilise "boku" quand il parle, ne se sert de "ore" que lorsqu'il est vraiment énervé. De même il dit "anta" mais passe à "omae" quand il s'énerve.

Utilise souvent des métaphores ou des comparaisons qui puent pour illustrer ses propos. A tendance à parler assez vite. Ralentit son rythme quand il commence à s'énerver. A du mal à cacher sa colère quand il parle mais maîtrise relativement bien sa voix quand il s'agit de cacher ses autres émotions.

A la mauvaise habitude de fredonner à mi-voix, comme ça, sans aucune raison, quoi qu'il fasse et où qu'il soit. Les gens n'y font pas réellement attention, mais le fait qu'il puisse crier aussi fort et aussi longtemps démontre en réalité le contrôle qu'il arrive à garder sur sa respiration malgré la pression poussée sur les cordes vocales et sa capacité à s'en servir longtemps. Donc en fait, on dirait pas, mais il a de la voix. Possède un panel relativement large en ce qui concerne les octaves. Mais il préfère dire qu'il sait pas chanter. Sa voix colle mieux aux chansons à l'instrumentalisation pas trop chargée ou aux harmonies.

Revenir en haut Aller en bas




Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: ryuusei boy   

Revenir en haut Aller en bas
 
ryuusei boy
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
test :: CRAPPY EMBARRASSING STUFF-
Sauter vers: